Quelle stratégie énergétique pour répondre au Décret Tertiaire ?

Décret tertiaire
7 juillet 2022
advizeo

stratégie énergétique

Le dispositif éco-énergie tertiaire, qui impose à toutes les entreprises du secteur tertiaire et aux collectivités de réduire drastiquement la consommation énergétique de leurs bâtiments tertiaires, nécessite de mettre en place une stratégie énergétique sur le long terme.

 

Les obligations de résultat fixés par le Décret Tertiaire :

–          40% d’économie en 2030

–          50% d’économie en 2040

–          60% d’économie en 2050

Première étape : connaître son patrimoine

 

La première étape dans la mise en œuvre d’une stratégie énergétique consiste à bien connaître son patrimoine. Il est primordial de référencer tous les bâtiments de son parc immobilier et de collecter un maximum d’informations : année de construction, travaux déjà réalisés, locataires, etc.

 

La collecte des données énergétiques est également essentielle pour réaliser un état des lieux et définir un plan d’action. L’utilisation d’une plateforme de management de l’énergie, qui permet de cartographier l’ensemble des bâtiments et d’agréger les données énergétiques s’avère souvent utile. En effet, plus le parc immobilier est important et plus il est difficile de collecter, suivre et analyser les données énergétiques.

Consulter notre article :
quels sont les bâtiments concernés par le Décret Tertiaire ?

Deuxième étape : analyser son parc immobilier et définir sa stratégie

 

Une fois les données collectées, la seconde étape consiste à analyser son patrimoine. Via une plateforme de management de l’énergie, il est possible de réaliser une cartographie en fonction des usages du bâtiment. Cet outil permet de classer les bâtiments en fonction de leur performance (consommation par m²) et d’identifier en un coup d’œil les bâtiments les plus énergivores. Cette étape permettra d’identifier les bâtiments qui nécessiteront un audit spécifique pour déterminer les causes des surconsommations.

cartographie batiments

 

L’ensemble de ces analyses pourront servir à la mise en place un Schéma directeur énergie (SDE), un outil complémentaire au Schéma directeur patrimonial (SDP). Le SDE est à la fois stratégique et opérationnel. Il permet de planifier dans le temps les différentes actions à mettre en œuvre en fonction des bâtiments, de leur état, des installations techniques et du budget à investir. Objectif à moyen – long terme : améliorer la performance énergétique de son parc pour réaliser des économies d’énergie grâce une stratégie adaptée et progressive.

 

 

 

Troisième étape : le management de l’énergie

 

A partir de l’analyse de vos données de consommation, le management de l’énergie consiste à mettre en place des actions d’amélioration d’efficacité énergétique améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments. A terme, l’objectif est de mettre vos bâtiments à leur performance énergétique intrinsèque, en optant pour une exploitation sobre des équipements. En vous faisant accompagner par des Energy Managers certifiés, vous pourrez ainsi réaliser jusqu’à 15% d’économie sans travaux, avec un retour sur investissement rapide.

 

Quelques exemples d’actions pour agir sur les consommations :

–          Mise en place de détecteur pour l’éclairage

–          Réglage optimal des consignes horaires

–          Réglage de la loi d’eau

–          Détection rapide des fuites

 

exemple de plan d'action

 

 

Cinquième étape : la réalisation de travaux

 

La dernière étape consiste à réaliser des travaux, plus ou moins lourds, afin d’atteindre les 60% d’économie d’énergie à horizon 2050. Le remplacement de certains équipements obsolètes et énergivores ou encore l’installation d’équipements complémentaires permettent de réaliser entre 10% et 20% d’économie.

 

Enfin, les travaux de rénovation énergétique portant sur l’enveloppe des bâtiments permettront de réaliser jusqu’à 50% d’économie, cependant leur coût est conséquent et le retour sur investissement plus long.

 

 

L’ensemble de ces étapes vous permettront de réaliser vos différentes déclarations sur la plateforme OPERAT de l’Ademe en vue d’atteindre les obligations réglementaires. En effet, en tant que propriétaire, bailleur ou occupant, vous devez déclarer chaque année vos consommations énergétiques sur la plateforme OPERAT. En retour, l’Ademe vous remet une attestation annuelle des consommations ajustées en fonction des variations climatiques détaillant votre situation par rapport aux objectifs du décret à atteindre. Cette attestation est complétée par la notation éco-énergie tertiaire qui qualifie votre niveau d’avancement dans la démarche de réduction des consommations énergétiques.

Au-delà de la contrainte réglementaire, le Décret Tertiaire représente une véritable opportunité pour les propriétaires de réaliser des économies conséquentes et d’optimiser leur parc immobilier.

 

plateforme advizeo

Vous avez un projet d’efficacité énergétique ? Découvrez nos solutions !

 

Pour approfondir

par advizeo

Quelles sont les obligations des décrets BACS & Tertiaire ?

Face au contexte actuel (guerre en Ukraine, hausse des prix de l’énergie, réchauffement climatique…), le secteur du bâtiment représente un levier important pour permettre à la France de réduire les consommations énergétiques nationales et relever le défi de la transition énergétique. Pour mettre en marche ce secteur, deux décrets ont été publiés : le décret Tertiaire et le décret BACS.

Lire l’article

par advizeo

Acteurs du tertiaire : aller vers la sobriété énergétique

Avec le dispositif Éco Énergie tertiaire, les acteurs du tertiaire sont engagés par la réglementation à la sobriété énergétique. Les objectifs imposés par la loi Élan prévoient une diminution progressive de la consommation d’énergie des bâtiments du parc tertiaire. Le décret tertiaire prévoit plusieurs phases pour conduire des actions pour le développement durable. Découvrez comment se diriger vers la sobriété énergétique avec advizeo.

Lire l’article

par advizeo

Décret Tertiaire : les actions de réduction des consommations à engager

Le Décret Tertiaire n’étant pas une obligation de moyens, mais bien de résultats, les assujettis sont libres de concevoir leurs propres plans d’action pour atteindre les objectifs du Décret. Les textes recommandent néanmoins 4 leviers à mettre en œuvre.

Lire l’article

par advizeo

Quels objectifs de consommation pour répondre au Décret Tertiaire ?

Le Décret Tertiaire ou dispositif éco-énergie tertiaire, issu de la Loi Elan, vise à réduire la consommation énergétique des bâtiments du secteur tertiaire de 60% à horizon 2050. L’amélioration de la performance énergétique du parc de bâtiments tertiaires en France est en enjeu crucial pour atteindre les objectifs de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC). Dans cet article, nous faisons le point sur les objectifs de consommation à atteindre !

Lire l’article

par advizeo

Mettre en œuvre le décret tertiaire : comment les entreprises et collectivités peuvent-elles agir en faveur d’une plus grande sobriété des bâtiments ?

La première échéance déclarative du dispositif éco-énergie tertiaire, le 30 septembre 2022, marque le démarrage d’une nouvelle approche de la performance énergétique pour les entreprises et collectivités assujetties.

Lire l’article

par advizeo

La rénovation énergétique des bâtiments : comment accélérer

Dans un contexte de crise énergétique et d’urgence climatique, la rénovation énergétique des bâtiments apparaît comme un enjeu écologique majeur des prochaines années.

Lire l’article