Comment améliorer l’efficacité énergétique des sites industriels ?

Energy management
23 mars 2020
advizeo
Image efficacité énergétique

L’industrie représente 25% de la consommation énergétique française. C’est le troisième secteur le plus énergivore, derrière le secteur résidentiel-tertiaire et le transport. Comment se répartissent les usages énergétiques de ces entreprises ? Comment améliorer l’efficacité énergétique du secteur de l’industrie ? advizeo fait le point.

Efficacité énergétique de l’industrie : le point sur la consommation d’énergie des entreprises

Visuel répartition de la consommation d'énergie par secteur industriel

Répartition de la consommation d’énergie par secteur industriel

Six filières représentent à elles seules près de 90% de la consommation énergétique globale du secteur industriel en France. 

Répartition des énergies utilisées en industrie

L’électricité, à part quasi égale avec le gaz, sont les deux énergies les plus consommées par le secteur industriel. La part des énergies renouvelables reste assez restreinte, mais tend à évoluer. Entre 2007 et 2016, cette dernière a gagné 2 points. 

visuel répartition des énergies utilisées en industrie

Efficacité énergétique de l’industrie :
Quels usages pour les entreprises ?

Répartition de la consommation électrique dans le secteur industriel

Répartition de la consommation électrique dans le secteur industriel

La ventilation et les pompes sont les premiers postes consommateurs d’électricité en industrie. Le froid industriel apparaît également comme un usage gourmand en électricité. 

Répartition des usages consommateurs de combustible en industrie

Les traitements thermochimiques représentent quasiment la moitié des usages consommant le plus de combustible. 

Le reste de la consommation provient du séchage, des matières premières, du chauffage des locaux (chaudière) et d’utilisations diverses telles que le chauffage de liquides ou la distillation

Répartition des usages consommateurs de combustible en industrie

 

Comment améliorer l’efficacité énergétique d’un site industriel ?

L’énergie est un poste de dépense important pour le secteur industriel. Il s’agit d’ailleurs de l’un des éléments clés de la compétitivité, notamment au sein des grandes entreprises. C’est pourquoi la maîtrise de l’efficacité énergétique de l’industrie est désormais indispensable. Elle permet notamment de réduire efficacement le coût relatif aux usages énergétiques en optimisant les installations. En mettant en place une stratégie de management de l’énergie, les industriels ont la possibilité d’identifier les postes les plus énergivores, que ce soit au niveau des consommations énergétiques des bâtiments ou de la chaîne de production.

 

Lord Kelvin disait « Si vous ne pouvez pas le mesurer, vous ne pouvez pas l’améliorer » ; en effet, en industrie comme dans tout secteur, il est absolument indispensable de compter et de sous-compter les consommations énergétiques des sites et des machines ainsi que les UES. L’objectif est de connaître au mieux le comportement des usines et ainsi, mettre en place des actions adaptées pour améliorer l’efficacité énergétique des sites et ainsi réduire la facture énergétique.

 

Ainsi, il existe plusieurs moyens pour réaliser des économies d’énergie et améliorer l’efficacité énergétique d’un parc industriel :

  • Mettre en place une stratégie d’efficacité énergétique en utilisant une solution d’Energy Management
  • Identifier les postes les plus énergivores (systèmes de production, bâtiment, …)
  • Mettre en place des travaux pour optimiser ces consommations. Pour le patrimoine bâti, la réalisation de travaux de rénovation, avec notamment l’isolation permettent de réaliser des économies significatives.

La mise en place d’une démarche d’efficacité énergétique permet de réaliser des économies d’énergie sur le long terme et de s’engager dans une démarche écologique vertueuse pour l’environnement !

Vous souhaitez réduire
vos dépenses énergétiques ?

Pour approfondir

Lire aussi

par advizeo

Décret tertiaire : tout savoir sur la réglementation

Le décret tertiaire – aussi appelé « dispositif Eco-Energie tertiaire » – est une obligation réglementaire visant à engager les acteurs du tertiaire vers la sobriété énergétique. Il est entré en vigueur en octobre 2019 et vient préciser les conditions d’application de la Loi Elan (Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique), promulguée fin 2018.

Lire l’article

par advizeo

Décret Tertiaire : les actions de réduction des consommations à engager

Le Décret Tertiaire n’étant pas une obligation de moyens, mais bien de résultats, les assujettis sont libres de concevoir leurs propres plans d’action pour atteindre les objectifs du Décret. Les textes recommandent néanmoins 4 leviers à mettre en œuvre.

Lire l’article

par advizeo

Quels objectifs de consommation pour répondre au Décret Tertiaire ?

Le Décret Tertiaire ou dispositif éco-énergie tertiaire, issu de la Loi Elan, vise à réduire la consommation énergétique des bâtiments du secteur tertiaire de 60% à horizon 2050. L’amélioration de la performance énergétique du parc de bâtiments tertiaires en France est en enjeu crucial pour atteindre les objectifs de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC). Dans cet article, nous faisons le point sur les objectifs de consommation à atteindre !

Lire l’article

par advizeo

Mettre en œuvre le décret tertiaire : comment les entreprises et collectivités peuvent-elles agir en faveur d’une plus grande sobriété des bâtiments ?

La première échéance déclarative du dispositif éco-énergie tertiaire, le 30 septembre 2022, marque le démarrage d’une nouvelle approche de la performance énergétique pour les entreprises et collectivités assujetties.

Lire l’article

par advizeo

5 questions sur le dispositif éco-énergie tertiaire

Nos experts répondent à vos questions sur le dispositif éco-énergie tertiaire, ces obligations, les échéances fixées, les sanctions en cas de non-respect du décret …

Lire l’article

par advizeo

La rénovation énergétique des bâtiments : comment accélérer

Dans un contexte de crise énergétique et d’urgence climatique, la rénovation énergétique des bâtiments apparaît comme un enjeu écologique majeur des prochaines années.

Lire l’article