Energy management
23 mars 2020
advizeo

L’industrie représente près de 20% de la consommation énergétique française. C’est le troisième secteur le plus énergivore, derrière le secteur résidentiel-tertiaire et le transport. Comment se répartissent les usages énergétiques de ces entreprises ? Comment améliorer l’efficacité énergétique du secteur de l’industrie ? advizeo fait le point.

Efficacité énergétique de l’industrie : le point sur la consommation d’énergie des entreprises

 

Répartition de la consommation d’énergie par secteur industriel

 

Cinq filières représentent à elles seules plus de 90% de la consommation énergétique globale du secteur industriel en France.

Répartition des énergies utilisées par secteur industriel

Hors usage comme matière première, l’électricité et le gaz sont les deux énergies les plus consommées, à parts quasi égales. À elles deux, elles représentent près de 70 % de la consommation d’énergie totale.

Quelles sont les conséquences de la hausse des prix de l’énergie sur l’industrie ?

 

La Direction générale des entreprises (DGE) a publié en septembre 2023 un Théma sur les prix de l’énergie. Elle explique que la guerre en Ukraine a triplé la facture énergétique pour l’industrie manufacturière française, passant ainsi de 15 milliards d’euros en 2021 à 45 milliards d’euros en 2023.

 

Ainsi, les prévisions pour l’année 2023 sont les suivantes : 

  • – la facture de gaz pourrait passer de cinq milliards d’euros en 2021 à 16 milliards d’euros en 2023
  • – la facture d’électricité quant à elle passerait de dix milliards d’euros en 2021 à 29 milliards d’euros en 2023.

 

Pour faire face à cette hausse des prix, les industriels ont augmenté leur prix de vente. Cependant, l’Etat français s’alarme de la possible nouvelle hausse des prix de l’énergie qui viendrait mettre à mal la compétitivité des entreprises françaises.

 

« Entre janvier 2021 et juin 2022, les prix des produits manufacturés ont augmenté de 17,5% dont 1,6 point imputable à l’énergie. » 

 

Pour aider les entreprises à contrer cette hausse de prix, différentes aides ont été mises en place. Retrouvez les aides proposées dans cet article.

Comment améliorer l’efficacité énergétique des industries ?

L’énergie est un poste de dépense important pour le secteur industriel. Il s’agit d’ailleurs de l’un des éléments clés de la compétitivité, notamment au sein des grandes entreprises. Avec la hausse des prix de l’énergie,  la maîtrise de l’efficacité énergétique de l’industrie est indispensable. Elle permet notamment de réduire efficacement le coût relatif aux usages énergétiques en optimisant les installations. En mettant en place une stratégie de management de l’énergie, les industriels ont la possibilité d’identifier les postes les plus énergivores, que ce soit au niveau des consommations énergétiques des bâtiments ou de la chaîne de production.

 

Lord Kelvin disait « Si vous ne pouvez pas le mesurer, vous ne pouvez pas l’améliorer » ; en effet, en industrie comme dans tout secteur, il est absolument indispensable de compter et de sous-compter les consommations énergétiques des sites et des machines ainsi que les UES. L’objectif est de connaître au mieux le comportement des usines et ainsi, mettre en place des actions adaptées pour améliorer l’efficacité énergétique des sites et ainsi réduire la facture énergétique.

 

Lors du lancement du plan de sobriété en 2022, le Gouvernement a proposé plusieurs actions pour optimiser la consommation des sites industriels. Ainsi, il est préconisé de « massifier les actions d’audit énergétique et déployer des solutions de management et d’optimisation de l’énergie. Les audits énergétiques et les diagnostics d’efficacité énergétique sont clés pour identifier et profiter des gisements de sobriété sur les processus de production industrielle. »

 

 

Les actions à gain rapide à mettre en oeuvre :

 

Au-delà de l’amélioration de l’efficacité énergétique du process de production, il est possible de mettre en place des actions dans les bâtiments qui permettront des économies rapides à moindre investissement :

  • – S’équiper d’un système de management de l’énergie afin de suivre et d’analyser précisément ses consommations

 

  • – Installer des capteurs qui permettront par exemple de vérifier la qualité d’air intérieur, de suivre les températures ou encore de réaliser du sous-comptage énergétique

 

  • – Procéder à l’isolation thermique des réseaux de chaleur

 

  • – Optimiser l’étanchéité des réseaux

 

Ces actions permettront de réaliser des économies d’énergie tout en garantissant le maintien de la production.

 

 

Les actions à plus long terme :

Il existe différents types de travaux que vous pouvez mettre en oeuvre dans le cadre de votre stratégie énergétique sur le long terme. Par exemple, si votre chauffage représente une part importante de vos consommations énergétiques, le remplacement de votre chaudière pourra s’avérer efficace si l’équipement en place est obsolète.

Par ailleurs, les actions de rénovation énergétique du bâti pourront également s’avérer efficaces pour limiter vos consommations.

 

Ces actions vous permettront de réduire vos consommations, d’assurer un meilleur confort pour vos salariés tout en répondant au défi écologique et environnemental !

 

 

Vous souhaitez réduire
vos dépenses énergétiques ?

Pour approfondir

Lire aussi


par advizeo

Éco Énergie Tertiaire (EET) : tout sur le Décret Tertiaire

Le décret tertiaire – aussi appelé « dispositif Eco-Energie tertiaire » – est une obligation réglementaire visant à engager les acteurs du tertiaire vers la sobriété énergétique. Il est entré en vigueur en octobre 2019 et vient préciser les conditions d’application de la Loi Elan (Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique), promulguée fin 2018.


Lire l’article


par advizeo

Décret Tertiaire : les actions de réduction des consommations à engager

Le Décret Tertiaire n’étant pas une obligation de moyens, mais bien de résultats, les assujettis sont libres de concevoir leurs propres plans d’action pour atteindre les objectifs du Décret. Les textes recommandent néanmoins 4 leviers à mettre en œuvre.


Lire l’article


par advizeo

Quels objectifs de consommation pour répondre au Décret Tertiaire ?

Le Décret Tertiaire ou dispositif éco-énergie tertiaire, issu de la Loi Elan, vise à réduire la consommation énergétique des bâtiments du secteur tertiaire de 60% à horizon 2050. L’amélioration de la performance énergétique du parc de bâtiments tertiaires en France est en enjeu crucial pour atteindre les objectifs de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC). Dans cet article, nous faisons le point sur les objectifs de consommation à atteindre !


Lire l’article


par advizeo

Mettre en œuvre le décret tertiaire : comment les entreprises et collectivités peuvent-elles agir en faveur d’une plus grande sobriété des bâtiments ?

La première échéance déclarative du dispositif éco-énergie tertiaire, le 30 septembre 2022, marque le démarrage d’une nouvelle approche de la performance énergétique pour les entreprises et collectivités assujetties.


Lire l’article


par advizeo

5 questions sur le dispositif éco-énergie tertiaire

Nos experts répondent à vos questions sur le dispositif éco-énergie tertiaire, ces obligations, les échéances fixées, les sanctions en cas de non-respect du décret …


Lire l’article


par advizeo

La rénovation énergétique des bâtiments : comment accélérer

Dans un contexte de crise énergétique et d’urgence climatique, la rénovation énergétique des bâtiments apparaît comme un enjeu écologique majeur des prochaines années.


Lire l’article

Partager sur :

Paris

La Félicité Paris Sully-Morland
2 Cour de l’Ile Louviers
75004 Paris

Lyon

Le Klésia
65 boulevard Marius Vivier Merle
69003 LYON

Marseille

3 Chemin des Gorges de Cabriès
13127 Vitrolles

Nantes

Buro Club
2 Rue de Crucy
44000 Nantes

logos footer