Smart building – BACS
16 juin 2023
advizeo

Décret BACS et RSE

 

L’intérêt des entreprises en matière de RSE et de transition énergétique est de plus en plus important. Dans ce contexte, le décret BACS (Building Automation & Control Systems) représente une réelle opportunité. L’objectif de ce décret est d’équiper d’un système d’automatisation et de contrôle tous les bâtiments tertiaires non-résidentiels (neufs et existants), qui dispose d’installations CVC d’une puissance nominale supérieure à 70 kW. Ce décret offre un potentiel considérable pour les entreprises concernées, qui cherchent à renforcer leur démarche RSE tout en réduisant leur empreinte énergétique et environnementale

 

Qu’est-ce qu’une démarche RSE ?


La responsabilité sociale des entreprises, cherche à associer mesures sociales et sociétales, réduction des impacts environnementaux et démarches économiques. Cet engagement social renforce l’image de l’entreprise et constitue une véritable stratégie Celle-ci. Elle lui permet de développer son impact de manière positive sur la société.
La démarche RSE se base sur les 7 piliers de la norme ISO 26000.

7 piliers de la norme ISO 26000.
7 piliers de la norme ISO 26000

Le décret BACS, un levier dans la démarche RSE des entreprises, grâce à la GTB


Le décret BACS s’inscrit parfaitement dans la démarche RSE des entreprises qui cherchent à intégrer des pratiques durables et à réduire leur impact environnemental. En imposant l’installation d’un système de GTB (gestion technique des bâtiments) les entreprises peuvent atteindre leurs objectifs de réduction de leurs émissions de CO2 : jusqu’à 50% d’économies d’énergie estimées, selon les secteurs d’activités. La GTB représente en plus de cela un investissement maîtrisé grâce aux nouveaux systèmes moins onéreux que les GTB classiques et à la bonification CEE.

Une obligation, qui se transforme ainsi en réelle opportunité pour les entreprises et qui vient appuyer et renforcer leur démarche RSE.

L’avantage d’un système GTB pour sa stratégie RSE

La mise en place d’une GTB dans le cadre du décret BACS représente de nombreux avantages, et donne l’occasion aux entreprises de transformer leurs bâtiments en les orientant vers une démarche énergétique positive.

 

Améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments 

 

En permettant une gestion centralisée et intelligente des systèmes tels que l’éclairage, la ventilation, le chauffage et la climatisation, la consommation énergétique des bâtiments est optimisée en fonction des besoins réels.

 

Les entreprises peuvent ajuster, surveiller et analyser en temps réel la consommation de leurs bâtiments et leur performance énergétique, évitant les gaspillages et les coûts inutiles, et maximisant des économies significatives sur leurs factures énergétiques à long terme. Les points d’amélioration et les sources de consommation importante sont rapidement identifiés ce qui permet la mise en place de plans d’action efficaces pour optimiser l’utilisation de l’énergie.

cockpit by advizeo

Des nouvelles solutions de GTB connectées multisites et multiprotocoles, telle que “cockpit by advizeo”, sur lesquelles les données vont remonter, permettent aux gestionnaires et propriétaires de bâtiment de piloter à distance les équipements à l’échelle de leur patrimoine immobilier. De ce fait, la performance énergétique de leurs sites peut être optimisée et les économies d’énergies maximisées.

L’optimisation de la durée de vie des équipements grâce à la maintenance prédictive 

 

L’automatisation de la gestion des systèmes permet une maintenance prédictive et proactive, limitant les pannes et donc les interventions d’urgence. Les dysfonctionnements sont repérés en quasi-temps réel ce qui permet d’identifier rapidement la source du problème et de la réparer. La durée de vie des équipements est ainsi prolongée.

Amélioration du confort des occupants  
 
Les systèmes de contrôle et d’automatisation sont capables de réguler différents aspects tels que la température, la qualité de l’air et l’éclairage, afin de les adapter aux besoins des occupants. Cette adaptation contribue à améliorer leur bien-être : un enjeu majeur dans la démarche RSE des entreprises.

Vers une réduction de l’impact environnemental des entreprises

Aujourd’hui plus que jamais, la mise en place de politiques RSE est devenue un sujet de préoccupation pour toutes les entreprises. En installant des systèmes d’automatisation et de contrôle couplés à un EMS, , les entreprises peuvent mener à bien cette démarche et améliorer leur efficacité énergétique et leur impact environnemental.

Lire aussi


par advizeo

Décret Tertiaire : Quelles sont les nouvelles obligations pour le tertiaire ?

Le Décret Tertiaire, également appelé Dispositif Éco-énergie tertiaire, paru en juillet 2019, vient préciser les mesures instaurées par la Loi ELAN. Ce dernier impose aux bâtiments du tertiaires d’effectuer des économies d’énergie significatives.


Lire l’article


par advizeo

Quels sont les bâtiments concernés par le décret Tertiaire ?

Issu de la loi Elan, le décret tertiaire, ou dispositif éco-énergie tertiaire (DEET) entrée en vigueur en 2019 impose à tous les bâtiments du secteur tertiaire de plus de 1000m² de réaliser des économies significatives à horizon 2050. Une réglementation ambitieuse pour le secteur de l’immobilier qui doit agir dès aujourd’hui pour réduire ses consommations d’énergie !


Lire l’article


par advizeo

Décret BACS : quelles sanctions en cas de non-conformité ?

Le décret BACS (building automation control system) impose l’installation de systèmes d’automatisation et de contrôle, autrement dit d’un système de Gestion Technique du Bâtiment (GTB) dans les bâtiments tertiaires. Quelles sont les sanctions encourues en cas de non respect de la réglementation ?


Lire l’article

Partager sur :

Paris

La Félicité Paris Sully-Morland
2 Cour de l’Ile Louviers
75004 Paris

Lyon

#Corner
97-101 boulevard Vivier Merle
69329 Lyon cedex 03
CS 53324

Marseille

3 Chemin des Gorges de Cabriès
13127 Vitrolles

Nantes

Buro Club
2 Rue de Crucy
44000 Nantes

logos footer