Energy management
12 septembre 2022
advizeo

Consommation énergétique tertiaire : comment la réduire ?

La réduction de la consommation d’énergie tertiaire est au cœur des préoccupations des entreprises et collectivités assujetties au dispositif éco-énergie tertiaire. Les acteurs du tertiaire dont les bâtiments ont une surface supérieure ou égale à 1 000 m² sont concernés par la réglementation. La loi Élan a imposé des objectifs ambitieux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Découvrez comment atteindre ces objectifs de rénovation énergétique.

Quels sont les objectifs de réduction d’énergie à atteindre pour le
secteur tertiaire ?

 
Le secteur du bâtiment représente 44 % de la consommation d’énergie finale en France métropolitaine. Rapporté au m² de surface bâti, le secteur tertiaire émet davantage de GES que les bâtiments résidentiels. Ces chiffres montrent pourquoi il est important d’améliorer la performance énergétique des bâtiments tertiaires dans les prochaines années. La transition énergétique des bâtiments est ainsi centrale dans la diminution ces niveaux d’émissions de gaz à effet de serre.
 

Quelles sont les obligations définies par
la loi ?

 
La loi impose donc aux acteurs du tertiaire une obligation de résultat avec une diminution de la consommation d’énergie selon des échéances précises.
 
La déclaration de votre consommation d’énergie chaque année sur la plateforme OPERAT accompagne vos actions de rénovation énergétique. En retour, celle-ci vous fournit une attestation et vous permet de vous situer par rapport aux objectifs à atteindre.
 

Les actions à mener sont guidées par le dispositif Éco-tertiaire selon les 3 A :
 

  • Agir : une obligation d’action et de résultat pour les assujettis.
  • Adapter : il existe une possibilité de moduler les objectifs à atteindre en fonction des contraintes de l’entreprise.
  • Attester : selon la réglementation, la déclaration de votre consommation annuelle sur la plateforme OPERAT est obligatoire. Elle permet de suivre votre évolution et d’attester des résultats obtenus sur la réduction de la consommation énergétique.
  •  

    Quels sont les objectifs à atteindre ?

     
    L’atteinte des objectifs de consommation doit être réalisée en valeur relative ou en valeur absolue. Ce choix dépend de la situation de l’entreprise.
    Si aucune action n’a été effectuée pour réduire les consommations énergétiques de l’entreprise entre 2010 et 2019, les objectifs les plus atteignables seront ceux définis en valeur relative. Une année de référence sera choisie par l’assujetti selon les données de consommation historiques et en fonction des usages énergétiques de l’entreprise déclarés sur OPERAT.
     
    Les valeurs à respecter pour réduire la consommation des bâtiments tertiaires à partir de cette année de référence sont :

  • – 40 % en 2030 ;
  • – 50 % en 2040 ;
  • – 60 % en 2050.
  •  
    Pour les assujettis qui ont déjà mené des actions pour faire des économies d’énergie tertiaire, les objectifs en valeur absolue sont souvent à privilégier. Ils s’articulent autour des éléments suivants :
     

  • La catégorie d’activité exercée ;
  • Les usages énergétiques sur une année ;
  • Un seuil exprimé en kWh/m²/an calculé en fonction des bâtiments de catégorie d’activité identique et des techniques disponibles ;
  • Les indicateurs d’intensité d’usage liés à l’activité exercée.
  •  
    Notons que ces objectifs seront modulés si :
     

  • Des contraintes techniques, architecturales ou patrimoniales existent.
  • Des changements d’activités ou du volume d’activités sont constatés dans les locaux en question.
  • Le coût des aménagements nécessaires pour réduire la consommation énergétique de l’entreprise sont disproportionnés par rapport au bénéfice attendu.
  •  

    Quels sont les principaux leviers pour réduire la consommation d’énergie tertiaire ?

     
    Le décret tertiaire a défini plusieurs leviers sur lesquels s’appuyer pour réduire la consommation d’énergie.
     

    Quels sont les principaux leviers pour réduire la consommation d’énergie tertiaire ?

     
    Il existe 4 leviers définis par la loi pour réduire la consommation énergétique du secteur tertiaire :
     

  • Améliorer ;
  • Installer ;
  • Optimiser ;
  • Adapter.
  •  
    Savoir comment activer ces leviers à moindre investissement nécessite d’être accompagné. Vous devez être aidé pour déterminer quels sont les gisements d’énergie et les actions à réaliser pour réduire votre consommation énergétique.
     
    Pour respecter toutes les étapes pour mettre en place votre démarche énergétique, tournez-vous vers l’energy management.
     
    Qu’est-ce qu’un energy manager ? Il s’agit d’un spécialiste en gestion énergétique, ou économe de flux. Son rôle est de suivre la performance énergétique sur la durée pour optimiser les consommations d’énergie des entreprises et collectivités. Cela peut passer par la réalisation d’audits énergétiques, par l’analyse des données des fournisseurs et distributeurs d’énergie (courbes de charge électriques notamment), par des interventions sur les équipements techniques : tout cela en vue de construire un plan d’optimisation et de rénovation énergétique efficient. Il pourra ensuite vous accompagner dans sa mise en œuvre, son suivi et former vos collaborateurs aux usages économiques des installations.
     

    Comment mettre en œuvre ces différents leviers ?

     
    Améliorer la performance énergétique d’un bâtiment peut passer par des travaux. Les principales sources de déperdition d’énergie peuvent se situer au niveau de l’isolation du bâti. Dans ce cas, des travaux sur l’isolation thermique, la menuiserie ou de protection solaire des locaux peuvent être envisagés.
     
    Optimiser les équipements existants est l’une des clés pour réduire la consommation du secteur. À ce niveau de nombreux aménagements peuvent être faits. Par exemple, souscrire un contrat d’exploitation avec obligation de résultat (Contrat de Performance Energetique), et suivre la gestion des équipements.
     
    Installer de nouveaux équipements peut s’avérer indispensable pour changer :
     

  • De mode de chauffage pour privilégier un système à énergie renouvelable ;
  • De système de production d’eau chaude ;
  • D’éclairages en optant pour des lampes basse consommation ;
  • De modes de refroidissement et de ventilation.
  • Adapter vos locaux à des usages économes en incitant les utilisateurs à adopter un comportement de sobriété énergétique est l’une des clés pour réussir. Réduire la consommation d’électricité spécifique est possible grâce à certains aménagements.
     
    La consommation d’électricité des bureaux en France métropolitaine est estimée à 25 % de l’ensemble de la consommation du secteur tertiaire. Sa diminution est une source d’économie importante.
     
    En fait, l’adaptation de l’éclairage des postes de travail et l’extinction automatique de l’éclairage des locaux entraînent une réduction de consommation non négligeable. Tout comme des gestes simples : éteindre les lumières dans les pièces inoccupées et les postes de travail inutilisés. Cela permettrait d’économiser environ 20 % de la consommation d’électricité spécifique.
     
    D’autres comportements sont à intégrer au quotidien :
     

  • Réduire la consommation des appareils informatiques. Privilégier les ordinateurs portables moins énergivores, paramétrer des écrans de veille et diminuer le stockage des données.
  • Adapter la température de chauffage et l’usage de la climatisation et faire entretenir ces systèmes régulièrement.
  • Vous souhaitez être accompagné dans votre projet de rénovation énergétique ?

    picto astuce

    Pour approfondir

    Lire aussi


    par advizeo

    Mieux comprendre le contrat de performance énergétique

    Pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique, la France a mis en place en 2009 la « loi Grenelle » appelée également « Grenelle 1 ». Cette loi trace de grands axes environnementaux dont les objectifs, ambitieux, sont de réduire par 4 les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050. Le Contrat de Performance Énergétique fait partie des outils solutionnant l’atteinte des objectifs. Décryptage.


    Lire l’article


    par advizeo

    Plateforme de management de l’énergie : 5 conseils pour un déploiement réussi !

    Parmi les éléments clés d’une bonne stratégie de management de l’énergie figure le choix d’une plateforme logicielle de suivi énergétique efficace et adaptée.
    C’est pourquoi nous avons décidé de partager les quelques conseils et bonnes pratiques..


    Lire l’article


    par advizeo

    Comment réaliser des économies d’énergie en entreprise ?

    Avec la flambée des prix, l’augmentation des factures énergétiques et les différentes réglementations qui imposent aux entreprises de réduire leur consommation, de nombreux acteurs se demandent comment réaliser des économies d’énergie au sein de leur entreprise. Aujourd’hui, nous faisons le point sur deux actions qui permettent de réaliser des économies rapidement, sans investissement lourd.


    Lire l’article


    par advizeo

    Transition énergétique des bâtiments : comment procéder ?

    La transition énergétique des bâtiments est un enjeu majeur pour les prochaines décennies. Une grande part des bâtiments concernés sont les logements, mais aussi les bâtiments du secteur tertiaire. Découvrez les conseils d’advizeo.


    Lire l’article


    par advizeo

    Secteur industriel | Nouvel audit énergétique réglementaire

    La loi dite « DADDUE » (Dispositions d’Adaptation au Droit de l’Union Européenne) impose à toutes les entreprises des secteurs industriel et tertiaire la réalisation d’un audit énergétique de leurs bâtiments et installations techniques tous les 4 ans. Le dernier audit obligatoire date de 2015, 4 ans se sont écoulés, certaines entreprises se doivent donc de réaliser à nouveau cet audit.


    Lire l’article

    Partager sur :

    Paris

    La Félicité Paris Sully-Morland
    2 Cour de l’Ile Louviers
    75004 Paris

    Lyon

    #Corner
    97-101 boulevard Vivier Merle
    69329 Lyon cedex 03
    CS 53324

    Marseille

    3 Chemin des Gorges de Cabriès
    13127 Vitrolles

    Nantes

    Buro Club
    2 Rue de Crucy
    44000 Nantes

    logos footer