CEE Industrie : Mettre en place un système de mesurage des indicateurs de la performance énergétique

Astuces
20 mai 2020
advizeo

L’industrie est un secteur énergivore puisqu’il représente à lui seul 20 à 25% des consommations énergétiques globales de la France chaque année. Les coûts engendrés et la prise de conscience générale liée aux sujets environnementaux pousse les acteurs du secteur industriel à agir en faveur d’une réduction des dépenses énergétiques de leurs différents sites.

L’efficacité énergétique dans l’industrie : un enjeu fort et des dispositifs d’incitation

 

 

Les énergies renouvelables ne représentent que 6% des consommations d’énergie du secteur industriel. Ce sont le gaz et l’électricité qui caracolent en tête des typologies d’énergie les plus utilisées. En plus d’être polluantes, ces dernières sont coûteuses.

 

Chaque année, le coût de l’énergie peut représenter un budget très important pour les industriels ; pouvant grimper jusqu’à plusieurs dizaines de millions d’euros pour les plus grosses sociétés. Un budget compris entre 5% et 20% du produit final.

 

Améliorer son efficacité énergétique – et donc réduire ses coûts énergétiques – peut apparaître comme un levier stratégique pour ces entreprises, tant d’un point de vue financier que d’un point de vue sociétal : respect des politiques RSE groupe et image vertueuse de l’entreprise.

 

Pour ce faire, l’industriel peut faire financer une trentaine d’opérations liées à la gestion énergétique de ses sites. Ceci, grâce à la délivrance de Certificats d’Économies d’Énergie, un processus mis en place par l’État en 2006 obligeant les entreprises les plus polluantes à financer, en partie, la transition énergétique.

 

 

 

Fiche CEE-IND134 : faire financer ses actions d’amélioration grâce au dispositif des CEE

 

Pour inciter les acteurs du secteur industriel, l’État a mis en place la fiche CEE-IND-134. Celle-ci s’adresse exclusivement au secteur industriel et concerne la mise en œuvre d’un système de mesurage des indicateurs de performance énergétique (IPE).

 

En d’autres termes, cette fiche permet de faire financer tout ou partie de la mise en place d’un système permettant la mesure des indicateurs de performance énergétique suivants :
• Le rendement du procédé industriel thermique ou électrique ;
• Le rendement de la production et/ou distribution de chaleur ;
• La consommation d’énergie spécifique liée à la production et/ou distribution d’air comprimé ;
• Le coefficient de performance de la production et/ou distribution de froid ;
• Le rendement des autres systèmes motorisés (pompes, ventilateurs, broyeurs…).
Pour les mesures concernant le procédé thermique ou électrique, les données peuvent être délivrées sur une journée. Pour les autres usages, la collecte des données doit s’effectuer à un pas de temps inférieur ou égal à dix minutes.

 

L’obtention des CEE dédiés aux IPE en industrie est éligible aux équipements constituant un des usages énergétiques suivants : production et distribution de chaleur, production et distribution d’air comprimé, procédé et distribution de froid, procédé industriel thermique ou électrique et encore les autres systèmes motorisés.

 

Ainsi, dès lors qu’un industriel entreprend une démarche de réduction de ses consommations énergétiques, il peut prétendre aux CEE.

Comment mettre en place un système de mesurage des IPE de manière effective ?

 

 

La mise en place d’un système de mesurage des indicateurs de performance énergétique implique plusieurs actions :
–      Réaliser un audit de plan de comptage : un expert en efficacité énergétique analyse le site et ses installations techniques pour disposer d’une vision claire sur l’ensemble des usages énergétiques significatifs du site industriel.
–      Déployer des sous-compteurs et des capteurs : si de tels systèmes ne sont pas inclus au préalable au sein du site, il convient de les installer. Ceci, dans l’optique de disposer de données énergétiques télé relevables et consultables à distance en temps-réel et historisées.
–      Définir les Indicateurs de Performance Énergétique : en fonction des usages énergétiques significatifs du site, les IPE pouvant être soumis au CEE doivent être définis.
–      Disposer d’un logiciel de gestion énergétique : l’ensemble des données doit être consultable à partir d’un logiciel ; des alertes doivent également pouvoir être envoyées aux industriels en cas de surconsommation ou de dérive constatée.

 

En industrie comme dans tout autre secteur, la personne en charge de l’énergie se heurte très souvent aux ressources humaines et financières limitées de son entreprise. Ce qui peut, parfois considérablement, ralentir la mise en place d’un système permettant des économies d’énergie ; pourtant en partie financé par la fiche CEE IND-UT-134.

 

 

 

Réaliser des économies d’énergie pérennes, financées par les CEE

 

L’enjeu inhérent à la mise en œuvre de tout un système de mesurage de différents indicateurs c’est la réalisation d’économies d’énergie significatives et pérennes pour l’industriel. Il souhaite réduire le coût de l’énergie sur ses produits finaux, et ainsi accroître sa marge opérationnelle.

 

Il existe à ce jour une solution, advizeo, permettant de répondre aux attentes des acteurs du secteur industriel en matière de réduction énergétique. Cette solution peut être, en partie ou totalement, financée grâce à la fiche CEE IND-UT-134.

 

Les Energy Managers advizeo, experts de l’énergie et du secteur industriel, interviennent dans les différentes usines pour réaliser un audit de plan de comptage. Ils réalisent un inventaire technique de toutes les installations et de leur état ainsi qu’un audit fonctionnel des besoins et des données qu’il est nécessaire de collecter. Suite à cet audit, l’acteur industriel dispose d’une vision globale sur les usages énergétiques significatifs des sites concernés. C’est le prérequis à toute action d’amélioration de l’efficacité énergétique.

 

Si le site n’en dispose pas, des compteurs, sous-compteurs et objets connectés peuvent être installés par les Energy Managers pour télérelever les données énergétiques à distance (au pas de temps 10 minutes comme demandé dans la fiche CEE). Non-intrusifs, ces objets connectés ne portent pas atteinte aux process industriels.

 

Ces données transitent par la suite via le réseau LoRa (dédié aux objets connectés) puis sont traitées via des algorithmes d’intelligence artificielle pour être retranscrites de manière intelligente directement au sein de la plateforme web advizeo.

 

A partir de advizeo, les données sont historisées et les indicateurs de performance énergétique définis lors de l’audit de plan de comptage sont suivis au quotidien.

 

Pour réaliser davantage d’économies ; nos Energy Managers peuvent également définir un plan d’action d’amélioration de la performance énergétique du ou des site(s) industriel(s) ; de quoi garantir jusqu’à 20% d’économies d’énergie sans nécessiter de travaux lourds et ce, sans le moindre investissement puisque l’ensemble de la solution advizeo peut être finançable via la fiche CEE IND-UT-134.

Vous avez un projet d’amélioration de la

performance énergétique en industrie ?

Lire aussi

par advizeo

Industriels : Comment faire financer son système de mesurage des Indicateurs de Performance Énergétique ?

Lire l’article