À l’heure où les enjeux environnementaux doivent être pris en compte, les entreprises peuvent désormais valoriser leurs pratiques énergétiques et l’amélioration de la performance de leurs bâtiments grâce à différentes certifications. Aujourd’hui, advizeo vous dit tout sur la certification BREEAM.

Qu’est-ce que la certification BREEAM ?

Le BREEAM (pour « Building Research Establishment Environmental Assessment Method ») est un standard de certification britannique relatif à l’évaluation environnementale des bâtiments. C’est la certification la plus répandue à l’international.

Label BREEAM : quel intérêt pour l’entreprise ?

Comme pour de nombreuses certifications et normes environnementales, le label BREEAM s’intègre dans une démarche volontaire de l’entreprise. Cette certification vise donc à valider cette démarche et permet de :

• S’inscrire dans une démarche de développement durable ;
• Réduire ses coûts de fonctionnement ;
• Attirer et fidéliser ses clients ;
• Améliorer le bien-être de ses salariés ou des occupants de son bâtiment ;
• Faciliter la mise en location ou la vente de son bien ;
• Augmenter sa valeur verte (c’est-à-dire l’augmentation de valeur engendrée par une l’amélioration de la performance énergétique d’un patrimoine immobilier).

Quelles différences entre la certification NF HQE et la certification BREEAM ?

La ligne globale de ces deux certifications est relativement similaire. En effet, elles visent l’une et l’autre à évaluer la performance environnementale des bâtiments. La certification NF HQE  (pour « Haute Qualité Environnementale ») est la certification la plus répandue en France. Tandis que la certification NF HQE se base sur 14 critères d’évaluation et impose la mise en place d’un système de management environnement, la certification BREEAM s’avère plus souple pour les structures.

Les coûts relatifs à ces deux démarches (les frais de certification, notamment) diffèrent également : ceux de la certification BREEAM représentent un moindre investissement.

Qu’est-ce que la certification BREEAM ?

La certification BREEAM est délivrée après une analyse complète et indépendante, reposant sur l’étude et l’évaluation de différentes thématiques :  

L’attribution de points, appelés crédits, pour chacune de ces thématiques permet ensuite d’obtenir un score global. Selon son niveau de performance dans ces différents domaines, le bâtiment reçoit alors une mention allant de Passable à Remarquable, traduite par un nombre d’étoiles apposées sur le certificat BREEAM. Il est même possible d’obtenir des bonus avec des points supplémentaires en cas de résultats exceptionnels.

Quels sont les types d’actions à mettre en oeuvre pour obtenir la certification BREEAM ?

Pour l’entreprise, l’objectif est d’atteindre le meilleur score possible dans une ou plusieurs des catégories évoquées précédemment. Pour y parvenir, il convient de mettre en oeuvre certaines actions d’amélioration environnementale favorisant l’obtention de crédits. Voici quelques exemples d’actions envisageables pour trois thématiques données : 

Pour la gestion de l'énergie
  • Mise en place de compteurs et sous-compteurs des consommations d’énergie ;
  • Utilisation de solutions à énergies renouvelables ;
  • Utilisation d’équipements performants, favorisant la réduction de la consommation énergétique (pour la bureautique, par exemple).
Pour la gestion de l'eau :
  • Mise en place de compteurs et sous-compteurs pour la consommation d’eau ;
  • Récupération de l’eau de pluie ;
  • Installation d’équipements économes…
Pour la gestion du confort :
  • Suivi de la qualité de l’air intérieur ;
  • Amélioration du confort thermique ;
  • Évaluation des risques de légionelles.

Quelles solutions pour favoriser l’obtention de la certification BREEAM ?

Certaines solutions intelligentes peuvent aujourd’hui faciliter l’obtention de la certification BREEAM. L’ensemble des données liées à l’exploitation d’un bâtiment (énergies, qualité de l’air, etc.) peut être récupérer et centraliser au sein d’un même outil d’analyse. Ce type de solution peut favoriser l’obtention de la certification BREEAM en permettant à n’importe quel bâtiment tertiaire de réduire sa consommation d’énergie jusqu’à 25 % sans nécessiter d’investissements lourds et coûteux.

Des solutions pour assurer le suivi de l’efficacité énergétique

Les problématiques énergétiques diffèrent d’un secteur d’activité à l’autre et d’une entreprise à l’autre. La solution advizeo agrège l’ensemble des données liées à un bâtiment : factures énergétiques, GRD, systèmes de GTB-GTC et peut également apposer des objets connectés pour davantage de visibilité sur le comportement des bâtiments d’un parc.  

Cet ensemble de données est ensuite traité et analysé par des algorithmes issus du Big Data. En plus de faciliter le suivi des données de consommation, cette application propose aux utilisateurs des conseils pour améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment et peut les alerter lorsqu’une dérive énergétique est constatée.

Se faire accompagner par un ingénieur en efficacité énergétique

Pour favoriser les économies d’énergie du bâtiment ou de l’entreprise et faciliter les démarches nécessaires à l’obtention de la certification BREEAM, advizeo propose également un accompagnement réalisé par un Energy manager certifié ISO 50001. En plus de réaliser l’audit énergétique du bâtiment, l’ingénieur en management de l’énergie propose un plan d’actions d’amélioration pour favoriser les économies d’énergie de la structure. Il peut également garantir la mise en oeuvre de ces actions et assurer leur suivi.

 

La solution advizeo s’adapte aux problématiques inhérentes au secteur tertiaire (gestion du confort et de l’énergie) et permet de faciliter l’obtention de différents label.