Les enjeux environnementaux sont conséquents, notamment pour le secteur du bâtiment. C’est effectivement le premier consommateur d’énergie en France, devant les secteurs de l’industrie et des transports. Réduire les consommations énergétiques et les rejets de gaz à effet de serre des bâtiments est donc devenu indispensable pour construire un environnement futur vivable et durable.
Ainsi, de nombreuses réglementations inhérentes aux bâtiments neufs et existants ont vu le jour depuis le Grenelle de l’environnement en 2007. Parmi ces réglementations, on retrouve la RT 2012 qui se concentrait jusqu’à présent sur les aspects thermiques et l’isolation des bâtiments. Une nouvelle réglementation, plus ambitieuse, prendra effet en 2020, la réglementation thermique 2020.

 

QUELS SONT LES OBJECTIFS POURSUIVIS PAR LA RT 2020 ?

La RT 2020 est ambitieuse, elle concerne l’empreinte environnementale et la production d’énergie des bâtiments.
Ces dernières sont très précises :

  • La consommation de chauffage ne doit pas excéder 12kWhep par m2 et par an, grâce à une isolation performante, une ventilation efficace et une conception adaptée.
  • La consommation totale d’énergie primaire doit être inférieure à 100kWhep par m2 et par an.
  • La production d’énergies renouvelables doit pouvoir couvrir les besoins énergétiques du bâtiment (bilan passif) ou les surpasser (bilan positif).

 

COMMENT SE PRÉPARER DES MAINTENANT A LA RT 2020 ?

La réglementation thermique 2020 impose des conditions strictes à tous les professionnels du bâtiment. L’ensemble des nouveaux bâtiments et une partie des bâtiments existants devront produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Un des facteurs de réussite est directement inhérent au comportement des usagers. Sensibilisés, ces derniers pourront participer à la limitation des consommations énergétiques des bâtiments.

Il existe aujourd’hui des solutions qui permettent à l’usager de disposer en temps réel de l’ensemble de ses consommations tout en étant alerté en cas de dérives. Ainsi, ces solutions permettent d’accompagner l’usager du bâtiment dans la réalisation d’économies d’énergie. Effectivement, ce dernier est davantage sensibilisé à ses propres consommations, à ses dépenses, et aura tendance à les limiter et s’inscrire, par conséquent, dans la logique voulue par la RT 2020. Des capteurs télérelèvent les données de consommation à partir des différents postes de dépenses énergétiques dans les bâtiments ; ces données transitent grâce au réseau LoRa, dédié à l’internet des objets, directement sur une application. Depuis cette application, l’utilisateur dispose d’une vision exhaustive sur ses consommations grâce à des graphiques reprenant les consommations en temps réels, passées et projectives d’un bâtiment.

Les données de consommation énergétique sont traitées grâce à des algorithmes big data, ce qui permet à l’utilisateur de recevoir des alertes en cas de dépassement de seuils. Ces alertes sont reçues directement à partir d’un smartphone et permettent d’agir immédiatement ; ce qui limite considérablement le risque de surconsommations (fuite d’eau, lumière restée allumée en période d’inoccupation…).
C’est le cas de la solution advizeo. Nous proposons en plus, un service de management de l’énergie. En effet, des energy managers certifiés CMVP, préconisent un plan d’actions d’amélioration aux responsables de bâtiment. Ces actions garantissent jusqu’à 25% d’économies d’énergie. Le retour sur investissement de telles solutions est inférieur à 6 mois en moyenne, les économies d’énergie réalisées remboursent l’ensemble de la solution.

 

Sources :