L’IoT, ou encore l’Internet des objets, modifie notre manière de vivre, de consommer et de travailler. Il prend place de façon durable dans notre quotidien. Si certains peinent encore à croire en son potentiel, d’autres parlent pourtant de nouvelle révolution industrielle.

L’Internet des objets offre de véritables opportunités en matière d’énergie et d’environnement en permettant de collecter toujours plus de données pour améliorer l’exploitation des bâtiments. C’est la baisse des coûts des composants électroniques et l’apparition des réseaux de connexion dédiés qui contribuent à l’important développement de l’IoT.

 

Qu’est-ce que l’Internet des objets et comment influence-t-il le secteur de l’énergie ?

L’Internet des Objets, représente « la connexion entre un objet et Internet que nous connaissons ». Potentiellement, n’importe quel objet qui vous entoure peut devenir un objet connecté. Nous pensons bien entendu en premier lieu à notre téléphone mais votre réveil, votre voiture ou encore vos vêtements seront à terme connectés.
 
L’internet des objets permet donc aujourd’hui de récupérer de l’information des objets du quotidien afin d’apporter de la valeur : les compteurs d’eau sont par exemple télérelevés à partir d’objet connecté et le gestionnaire d’eau de ville peut détecter à distance des fuites d’eau dans le réseau d’eau. Avec des réseaux tels que LoRa, il est également possible de pousser de l’information aux objets pour par exemple changer le pas de temps de mesure afin de s’adapter à des évolutions de comportement des installations connectées. Avec ces nouvelles possibilités, il est beaucoup plus facile de détecter des dérives de comportement et d’agir en conséquence : la performance énergétique peut être améliorée.

 

Comment fonctionnent les objets connectés ?

Les objets connectés utilisent des réseaux de connexion qui leur sont dédiés et ne passent donc plus par le circuit « traditionnel » comme le GSM/GPRS, onéreux et peu efficace pour envoyer des petites quantités d’information. Les réseaux Sigfox et Lora sont les principaux acteurs présents sur ce marché.
 
Pour Advizeo, le développement de l’Internet des objets permet à toutes les entreprises de mieux comprendre le fonctionnement de leurs bâtiments. La performance énergétique devient donc accessible au plus grand nombre.

Quel que soit le secteur d’activité ou la taille de leurs locaux, les entreprises peuvent désormais prétendre avoir un confort de qualité pour un coût minime.

 

Comment l’IoT s’intègre dans la performance énergétique des bâtiments ?

En matière d’énergie, l’IoT permet à chacun de visualiser, d’analyser et d’optimiser sa consommation énergétique, en connectant les compteurs d’énergie à internet.

En cas de défaillance, le degré de réactivité est donc beaucoup plus important, ce qui permet de garantir la performance du bâtiment de manière constante.
Les données déjà présentes dans vos bâtiments deviennent aisément exploitables et sont décentralisées grâce à l’utilisation d’une application mobile.

Selon la Tribune, « l’IoT est la colonne vertébrale de la gestion intelligente de l’énergie ».

Chez Setec Smart Efficiency, nous avons souhaité aller encore plus loin avec le service Advizeo, en intégrant notre expertise à cette solution connectée. Ainsi, les utilisateurs ne se contentent pas de monitorer leurs données, ils peuvent également être alertés en cas de dérives et recevoir des conseils pour optimiser leur consommation d’énergie.

Sources :
La Tribune
Smart grids