Depuis janvier 2019, une nouvelle fiche CEE du secteur industriel est disponible pour aider les entreprises à financer leurs travaux d’amélioration énergétique. Elle concerne l’installation d’un système de mesurage d’indicateurs de performance énergétique. Pourquoi mettre en place ce type de système ? Quelles sont les conditions à respecter ? Quelles sont les solutions qui s’offrent aux entreprises ?

 

La nouveauté du dispositif CEE dans l’industrie

Depuis 2006, l’État oblige les fournisseurs d’énergie à accompagner tous leurs clients dans la réduction des dépenses énergétiques de leurs bâtiments. Ce dispositif, appelé CEE (Certificats d’Économies d’Énergie), concerne donc les entreprises, et notamment celles du secteur industriel.

> Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les Certificats d’Économies d’Énergie.

Une trentaine d’opérations CEE (mise en place de luminaires LED, d’un chauffage décentralisé performant…) permettent déjà aux industriels de bénéficier d’une aide financière lors de l’amélioration énergétique de leur site.

Une nouvelle opération, réalisable dans le cadre des CEE, est désormais disponible pour le secteur industriel. Il s’agit de la fiche IND-UT-134 relative à l’installation d’un système de mesurage d’indicateurs de performance énergétique.

La mise en place d’un tel système doit permettre :

• De mesurer, relever et conserver toutes les données nécessaires au calcul des indicateurs de performance énergétique (IPE) ;
• De réaliser un suivi des IPE grâce à un logiciel de gestion énergétique ;
• D’alerter les utilisateurs lors du dépassement des seuils fixés.

Une telle démarche présente de nombreux avantages pour les entreprises :

Réduction des dépenses énergétiques : l’énergie est un poste de dépense conséquent pour le secteur industriel. La maîtrise des usages énergétiques significatifs permet de réduire les coûts énergétiques et d’améliorer la compétitivité des entreprises industrielles.

Aide au financement : les certificats obtenus dans le cadre de cette opération permettent aux entreprises de financer l’achat des compteurs et du logiciel de gestion de l’énergie. Un rapide retour sur investissement est donc assuré pour les entreprises.

ISO 50 001 : le mesurage des IPE s’intègre parfaitement dans un système de management de l’énergie et permet ainsi de répondre aux exigences de la norme ISO 50 001.

 

IND-UT-134 :

les conditions à respecter pour la délivrance des CEE

 

Pour être éligible au dispositif CEE, le système de mesurage d’indicateurs de performance énergétique utilisé par l’entreprise doit répondre à différentes exigences.

 

La mise en place du système

Avant d’installer une solution de mesurage, l’entreprise doit réaliser une étude visant à identifier les usages énergétiques et les équipements constituant chacun de ces usages. Cet audit, réalisé par un professionnel ou un bureau d’étude, permet de trouver le système de mesurage le plus adapté et les indicateurs de performance énergétique à analyser lors du suivi.

Une fois cette étude réalisée, l’entreprise peut faire l’acquisition d’appareils de mesure et d’un logiciel de gestion énergétique. Les outils de bureautique, tels que les tableurs, ne sont pas pris en compte dans le dispositif CEE.

Pour la mise en place, deux possibilités s’offrent à l’entreprise. L’installation peut être réalisée par un professionnel ou en interne. Dans ce deuxième cas, la compatibilité des équipements et les règles assurant le bon fonctionnement du système de mesurage doivent être attestées par l’entreprise qui propose la solution.

 

Les indicateurs de performance énergétique éligibles

Les appareils de mesure installés doivent permettre de recueillir les informations suivantes :

• Le rendement du procédé industriel thermique ou électrique ;
• Le rendement de la production et/ou distribution de chaleur ;
• La consommation d’énergie spécifique liée à la production et/ou distribution d’air comprimé ;
• Le coefficient de performance de la production et/ou distribution de froid ;
• Le rendement des autres systèmes motorisés (pompes, ventilateurs, broyeurs…).

Pour les mesures concernant le procédé thermique ou électrique, les données peuvent être délivrées sur une journée. Pour les autres usages, la collecte des données doit s’effectuer à un pas de temps inférieur ou égal à dix minutes.

A noter :

Les informations émises par les compteurs du fournisseurs énergie ne sont pas éligibles.

 

La restitution des données par la solution de mesurage d’IPE

La restitution des données de consommations énergétiques doit respecter différents critères :

Affichage des mesures : le système utilisé doit permettre l’affichage des données sur un support numérique tel qu’un site web, une application logicielle disponible sur ordinateur, tablette ou smartphone.

Historique & synthèse : la solution doit proposer l’accès à un historique des données ainsi que des cumuls sur des périodes précises (heure, journée, semaine, mois ou année). Aussi, l’analyse du suivi des mesures doit être facilitée par l’élaboration de comparaisons entre deux périodes ou de synthèses périodiques.

Système d’alarme : le système installé doit permettre d’envoyer une alarme, sous forme de SMS, d’e-mail ou de notification, lors du dépassement d’un seuil fixé.

 

Advizeo : une solution qui englobe ces fonctionnalités

Issue de l’expertise de sectec, advizeo est une solution qui répond à toutes les exigences du CEE industriel relatif à l’installation d’un système de mesurage d’indicateurs de performance énergétique.

En effet, elle intègre des capteurs de mesure énergétique connectés et un logiciel de suivi énergétique accessible sur tous types de supports (ordinateur, tablette, smartphone).

Relié au réseau LoRa, ce système intelligent et connecté permet notamment de :

Mesurer les consommations de n’importe quel type d’énergie (électricité, gaz, eau…) ;
• Réaliser un suivi complet et en temps réel des usages énergétiques ;
• Recevoir des alertes en cas de dérive constatée ;
• Conserver tout l’historique des données ;
Réaliser une synthèse périodique de la consommation énergétique d’un équipement ou d’un ensemble d’équipements.

Advizeo propose également l’accompagnement par un Energy Manager. Ce service permet ainsi d’améliorer la performance énergétique du site, trouver les actions d’amélioration à envisager, de réaliser des économies d’énergie et de faciliter l’obtention de la certification 50 0001.

Le sous-comptage en industrie

Le comptage des usages énergétiques est un des éléments clés de la mise en place d’un système de management de l’énergie répondant aux exigences de l’ISO 50001.