Le décret tertiaire, qui imposait aux propriétaires de bâtiments tertiaires de plus de 2000m2 une réduction des consommations énergétiques de 25% d’ici 2020 a été suspendu provisoirement depuis le 11 juillet 2017. Les enjeux environnementaux liés à une réduction des dépenses énergétiques demeurent pour autant bien réels. La performance énergétique des bâtiments tertiaires est une des clés pour un environnement durable.

Le secteur hôtelier, très énergivore, n’est donc pas épargné par les considérations environnementales. L’absence de texte législatif régissant les bonnes pratiques ne doit pas empêcher les responsables de s’engager dans un processus vertueux de management énergétique. Outre les actions de certains hôteliers déjà engagés sur la thématique environnementale (éco-label, hôtel à énergie positive, campagne de sensibilisation, hôtel HQE), il est encore nécessaire de favoriser chez les professionnels la prise de conscience et les actes positifs en faveur de l’environnement.

Cet engagement est essentiel pour réduire l’empreinte environnementale des établissements hôteliers. Par ailleurs, 150 hôteliers ont déjà choisi d’opter pour l’affichage environnemental : ils affichent l’empreinte environnementale d’une nuit passée dans leur hôtel en fonction de l’impact sur le climat, la consommation d’eau, la consommation de ressources non renouvelables ainsi que la part de produits bio ou éco-labellisés dans les approvisionnements de l’hôtel. Cet engagement contribue à la performance énergétique et environnementale des bâtiments hôteliers.

L’importance d’une politique de management énergétique est telle que la réduction de l’empreinte environnementale de ces établissements est devenu un réel enjeu stratégique pour les hôteliers. Effectivement, aujourd’hui les clients se concentrent sur le prix et le niveau de confort pour choisir l’hôtel qui leur correspond. Pour autant, la prise de conscience des enjeux liés à l’environnement est déjà bien implantée dans l’esprit des clients.  L’impact environnemental est donc devenu un critère déterminant dans le choix des hôtels par les clients. Ainsi, le client recherche un respect global de son environnement personnel, lequel inclut la qualité de l’air, la température ambiante et la santé en général.

Par conséquent, à la demande pressante des clients il s’avère essentiel pour les hôteliers de s’engager dans une réelle démarche de transition énergétique.

Pour aller plus loin :

►Les chiffres clés du secteur hôtelier

►Tourisme et environnement: quels enjeux pour les bâtiments hôteliers ?