En cette année 2017 de tourisme durable, l’Etat lance des mesures en faveur du tourisme et de l’environnement en proposant l’affichage environnemental à 150 hôtels volontaires.

Ce nouvel indicateur environnemental, obtenu selon une méthode validée par l’Ademe est orienté autour de 4 axes :
• Impact sur le climat ;
• Consommation d’eau ;
• Consommation de ressources non renouvelables ;
• Part des produits bio ou éco labellisés dans les approvisionnements de l’hôtel.

Expérimentée depuis 2011, la mise en place d’actions pour améliorer l’impact d’une nuitée fait ressortir des avantages à la fois pour l’hôtelier mais aussi le consommateur :
• Pour les hôtels participants, les premiers résultats montrent des économies de 0.5€ à 2€ par nuitées.
• Pour le consommateur, disposer d’une nouvelle méthode de comparaison et pouvoir faire un geste pour l’environnement.

Obtenu pour une durée de 3 ans, les notes sont réactualisées chaque année afin d’assurer un suivi des différents champs d’actions choisis volontairement par les hôteliers comme la diminution de leurs consommations énergétiques, une meilleure gestion du chauffage ou de l’eau.

Ces différents postes de dépenses doivent alors être suivis régulièrement et facilement par le gestionnaire du bâtiment hôteliers qui peut grâce à l’arrivée des objets connectés s’équiper de solutions de suivi, d’historisation et de conseils comme le propose Advizeo.

Action engagée lors du grenelle de l’environnement, la France est aujourd’hui à l’initiative d’une expérimentation maintenant en cours de mise en place au sein de l’Europe.

Pour en savoir plus sur le tourisme et environnement, vous pouvez vous rendre sur les articles ci-dessous.
Inauris
Ademe
Hotelseconews